Réalisation d’un portique

Le portique est un élément clef d’un bateau voulant naviguer loin…

On compte sur lui pour:

  • supporter l’éolienne et son mâtereau: il faut qu’elle soit assez haute pour bénéficier d’un bon vent, et pour éviter de se faire tailler les oreilles par une pale!
  • supporter les panneaux solaires.
  • pouvoir hisser l’annexe dans certains mouillages ou entre mouillages pas trop éloignés.
  • assurer une protection solaire pour le barreur: la bôme de Kousk Eol est très longue offrant peu d’espace entre le bout de la bôme et le pataras, et l’écoute est assez en arrière. Tout ceci empêche de naviguer avec un bimini.
  • mettre le hamac!
  • avoir un garde-fou sécurisant pour pouvoir libérer sa vessie en plein air 🙂

Il ne devra pas gêner le barreur et ne pas trop casser l’esthétique du bateau…

Un rapide tour des solutions du marché nous convainc que nous ne trouverons pas la perle rare « toute faite »… Rigidité relative, coût élevé, mauvaise adaptation: nous décidons de faire faire notre portique sur mesure par l’atelier Icome Inox à Toulon.

La première étape consiste à réaliser un prototype en tubes PVC de 40 mm:

ProtoPortique-copie-1
Prototype du portique en tubes de PVC

Le porte-à-faux sur l’arrière a pour but de pouvoir hisser l’annexe à plat: le porte-à-faux fait 1/2 largeur de l’annexe.

La deuxième étape sera de porter le prototype chez Icom Inox pour valider la faisabilité et démarrer la fabrication. Le choix de tubes inox de 40 mm doit garantir une bonne rigidité.

Le portique est réalisé en « pointant » les soudures afin de pouvoir les casser et déplacer si nécessaire. Après deux essais, le portique est soudé définitivement et mis en place, boulonné à travers le pont par des plaques inox soudées au pied des tubes, et fixé contre le balcon AR, afin de pouvoir être démonté si nécessaire.

PercagePont
Préparation des trous à travers le pont
Fixation-Portique
Fixation du portique
Portique
Le portique, avec son éolienne et ses panneaux

Nous avons équipé le portique de deux palans afin de pouvoir mettre l’annexe hors-eau (au mouillage pour éviter les problèmes, ou lors de courtes navigations pour ne pas avoir à la regonfler).

Nous l’avons aussi équipé d’un arceau mobile supportant une « casquette » protégeant le barreur du soleil. On peut voir cet arceau sur la photo ci-dessus, en position replié.

On notera aussi le support de l’antenne extérieure de l’Iridium.

Tous les fils sans exception passent à l’intérieur des tubes, et de là sous le pont où sont effectués les branchements.

Le portique se révèle très rigide: il nous supporte sans fléchir, et le mauvais temps rencontré lors de notre périple confirmera que nous avons fait un bon choix.

4 réflexions sur « Réalisation d’un portique »

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article intéressant et ce partage d’expérience.
    Pourriez-vous préciser le coût (approximatif) du portique au final ?
    Merci d’avance.

  2. Bonjour

    Le portique à 300 euros? 10 fois moins cher que ce qu’on m’a proposé…A quel date l’avait vous fait ?

    patrice 0652681746

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *