Kousk Eol est reparti !

De Piriápolis à Puerto Deseado.

 Jeudi 6 Février, 18h30 : Kousk Eol, avec à bord André, Jacques, Nico et Claude, largue enfin les amarres du port de Piriápolis, sous le concert de klaxon de nos copains Fiky, Diego et Eric venus nous dire au-revoir. Petit moment d ‘émotion, après un mois pratiquement passé avec eux…

Igor et Lia sont déjà repartis, laissant Caïman au port : Igor, il faut bien faire rentrer des pesos dans la caisse, doit prendre le commandement d’un chalutier qui part vers le Sud. C’est la bonne saison : ses collègues sur place pêchent entre 40 et 60 tonnes par jour !

Piria-Caiman1 Piria-Caiman2

Le carré de Caïman et le dernier apéro sur le quai du port de Piriapolis.

Direction Mar del Plata de l’autre côté de l’immense embouchure du Rio de la Plata. Et rapidement première nuit en mer depuis longtemps : les quarts se (re)prennent naturellement.

Vent très variable, en force et direction, nécessitant de régler ou réduire les voiles régulièrement.

Nous passons devant Mar del Plata au petit matin de la 2e nuit.

  ob_f1ef1e_arg-repasob_ecc282_arg-leversoleil1

Repas du soir et lever de soleil.

Puis c’est la descente vers la péninsule de Valdes, 400 milles au Sud-Ouest, haut lieu de l’observation de la faune marine.

Un banc d’une bonne centaine de dauphins nous accompagne un bout de chemin : c’est une vraie caravane familiale, avec les mères suivies de près par leur petit, qui vient jouer devant l’étrave de Kousk Eol !

Comme Nico est à bord, les cannes à pêche ne chôment pas ! Et le résultat ne se fera pas attendre : poisson au menu pendant quelques jours. Même un puffin se laisse prendre à un leurre… André arrive à lui extraire l’hameçon avant de le relâcher : il en sera quitte pour la frayeur de sa vie ! Pourtant on le sait, depuis Chaval, que les oiseaux sont des cons… Tout à l’heure, notre leurre a eu l’heur de leur plaire : tant pis, plus de leurre en surface et plus de maquereaux… Pourtant on y prenait goût !

ob_16fa39_arg-style4 ob_45637c_arg-ddrelachepuffin

Ce puffin n’aura peut-être p’us faim pendant quelque temps…

Dimanche 9 Février, 11h30 : nous franchissons le 40° parallèle Sud ! Nous sommes maintenant plus au Sud que le Cap de Bonne Espérance. Et les nuits commencent à se rafraîchir.

Symbole des cieux dans cette partie du monde, la Croix du Sud nous domine et nous confirme que nous naviguons bien a tête en bas. Les Sudhémisphériens ne font décidément rien comme nous : par dessus le marché, les vents du Sud apportent le froid, les anticyclones tournent à l’envers, etc.

Ah : on me signale que ça ce serait la faute à M. Coriolis…

Les puffins et les albatros et autres pétrels ont pris possession des airs, et tournent à longueur de journée autour de Kousk Eol. Un premier manchot est même aperçu.

Arg-Puffin1 (1024x719) Arg-Skua

Puffins, skua, etc.

Côté navigation, nous chargeons nos gribs quotidiens, qui nous aident à décider de la meilleur route pour descendre. Seulement, les gribs ne prévoient pas les vents catabatiques qui viennent de la Cordillère, les Pamperos. Vents violents et froids d’Ouest, ils lèvent vite une mer dure. Recommandation des marins du coin : naviguer au plus près de la côte pour n’avoir à se battre que contre le vent, quitte à rallonger sa route de quelques dizaines de milles.

Mardi 11 Février : toute la nuit, un gros grain très noir sous la lune s’amusera à nous faire peur avec ses impressionnants éclairs. Mais on lui fera le coup du « Attrape moi si tu peux ! » pour finalement le laisser derrière nous.

Au matin, la péninsule de Valdes est en vue. C’est sûr, nous sommes en Patagonie ! Nous irons nous mettre à l’ancre à l’entrée du golfe pour étaler un coup de vent de Sud prévu en milieu de journée : sportif ! Des rafales à plus de 40 nœuds nous secouent au mouillage. Petit avant-goût de ce qui nous attend plus bas ? Ça n’a pas l’air de déranger les petits manchots qui nagent dans les vagues…

ob_2920b6_arg-valdes
La péninsule de Valdes.

Mercredi 12 : les gribs sont un peu décalés vers l’Est… Résultat : un fort vent de Sud (30 nœuds, rafales supérieures à 45 nœuds) nous pousse vers le Sud-Est : pas vraiment la bonne direction ! Nous n’avancerons pas beaucoup vers Puerto Deseado aujourd’hui… C’est Sarah qui va être contente !

Par contre : bon test pour la quille, qui ne bouge pas !

ob_262e03_arg-style1 ob_bf7ea5_arg-style3 ob_71da2a_arg-style2 ob_c6e3c2_arg-nico2

Différents styles de barreurs: cherchez l’erreur!

Vendredi 14, 13h TU : 10 milles de l’entrée de l’estuaire vers Puerto Deseado. Un vent de NW nous pousse entre 8 et 9 nœuds sur une mer relativement plate. Durant la nuit, nous avons eu l’aimable visite de céphalorhynques de Commerson, comme d’habitude impressionnés par la classe de Kousk Eol (bien évidemment due principalement à son exceptionnel équipage). Ça vous en bouche pas un coin, à vous ?

Pour confirmer cette impression, plusieurs groupes de manchots de Magellan (excusez du peu) ne veulent pas être en reste et nous souhaitent la bienvenue…

ob_2e0e2b_arg-puertodeseado-manchots4 ob_e8e1e2_arg-puertodeseado-manchots2 ob_5caae8_arg-puertodeseado-manchots6

ob_27b2a8_arg-arriveepuertodeseado
Manchots à l’arrivée à Puerto Deseado

Midi : nous nous mettons à couple du bateau-pilote Yamana le temps de faire les formalités d’entrée et de sortie d’Argentine.

ob_798645_arg-puertodeseado1
Kousk Eol à couple du Yamana

ob_744436_arg-puertodeseado-cormoranpattesrouges1 ob_3b19f8_arg-puertodeseado-cormoranpattesrouges2 ob_411051_arg-puertodeseado-coloniemanchots

 Cormoran à pattes rouges et colonie de manchots dans l’estuaire…

Le Club Nautico juste à côté n’a pas l’air de crouler sous des activités débordantes : nous sommes apparemment le seul bateau dit « de plaisance » dans le coin…

ob_117b47_arg-puertodeseado-clubnautique
Le Club Nautique de Puerto Deseado…

Et on a récupéré Sarah!

Une réflexion sur « Kousk Eol est reparti ! »

  1. Copié-collé des commentaires précédents

    Jacques Aime Il y a 7 mois

    Enfin.. Nous respirons.. Du bon air . On commençait à tourner en rond.. Longues traversées vers le sud…

    Domi et domie Il y a 7 mois

    BRAVO!!!! Vraiment ravis que tout se passe bien pour la quille !!!!! Et pour vous!!!! Super, la video! On vous suit ( sur le blog Kousk eol, parce que pour le moment, nous sommes à Iguaçu….. Toujours de l’eau!!!!!) bises et bonne continuation à André et à l’équipage de la part des Domis sur Bilbo)

    ALL IN Il y a 7 mois

    Bonjour les gars, je suis le papa de Sarah, votre nouveau partenaire de voile. Bien qu’elle n’ait pas beaucoup d’expérience à la gîte, je suis certain qu’elle saura bien faire. (Elle a quand même fait de la moto-cross dans l’heure de pointe de Phnom Penh et ce, sans expérience !) .

    Sarah, pour le mal de mer, regarde bien l’horizon, essaie de prendre des tours à la barre, mais surtout, pas trop de café et de Havana Rhum ! xxx

    Profitez bien de votre périple. En tout cas, à 45 nœuds, ça niaisera pas !

    Jeanne B.Banano Il y a 6 mois

    Holà les gens de l’océan. Une pensée pour mon amie Sarah! Ne la perdez pas en mer. Son père All IN serait pas fier. Xxxxxxxxxx

    Prefectura Naval Argentina Il y a 6 mois

    Buenos Dias:

    Estimado navegante, por Seguridad es necesario que nos actualice su
    situación actual, por favor indique su posición, rumbo, velocidad y
    de corresponder ETA proximo puerto de arribo.

    Sin otro particular me despido de Ud.

    Atentamente.

    PREFECTURA NAVAL ARGENTINA
    SERVICIO DE TRAFICO MARITIMO

    ****************************************************

    Good Morning:

    Dear navigator, by Seguridad it is necessary that it updates its present
    situation to us, please indicates its position, course, speed and to
    correspond ETA next port of arrival.

    Without another individual I take leave of You Kindly.

    ARGENTINE COAST GUARD
    VESSEL TRAFIC SERVICE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *