Les baleines

Où l’équipage de Kousk Eol montre sa volonté de continuer son œuvre d’éducation des masses ignorantes…

La rédaction tient à avertir le lecteur (et allez, la lectrice aussi) du contenu hautement scientifique de cet article, et donc de la possible aridité liée à la rigueur nécessaire accompagnant les descriptions et les analyses propres à tout article scientifique qui se respecte, et en conséquence implore le lecteur aussi bien que la lectrice de ne pas se décourager trop vite. La lumière est à ce prix.

Les baleines ont été classées par des biologistes clairvoyants dans la grande famille des mammifères. Donc parmi, entre autre, les vaches : le citadin (La citadine aussi, mais bon ça suffit ! Citadin est utilisé ici comme terme générique. Et si le masculin est utilisé de préférence au féminin, allez vous plaindre à l’Académie, mesdames!), le citadin, disais-je, le moins au fait des choses de la nature a déjà vu, au moins en photo, une vache. Ce qui va donc faciliter la description de la baleine, par comparaisons et analogies évidentes.

La baleine est donc pareille à la vache, avec de subtiles différences : les mamelles sont moins visibles (la baleine est en général très pudique), les cornes ont disparues, et les pattes se sont aplaties pour aider à la natation. Parce qu’il faut bien le dire, la baleine passe généralement son temps dans l’eau. Pour le reste, les différences sont trop infimes pour que l’on y consacre notre précieux temps.

La baleine, comme la vache, vit en troupeau, broute du krill dans l’océan, et passe à l’abattoir pour nourrir les civilisations avancées. La grosse différence entre l’abattoir à baleine et l’abattoir à vache est que l’on est plus sujet au mal de mer sur le premier.

Le mouton, me direz-vous, est lui aussi un mammifère vivant en troupeau et se faisant becter par l’humain développé. Mais le mouton est couvert de poil laineux . Pas la baleine, qui ne craint pas le froid.

La baleine, au contraire de la vache, est très joueuse : n’ayant pas de train à observer, elle s’amuse entre autre à faire des bonds dans l’eau. Pesant quelques tonnes pour un représentant moyen de l’espèce, vous vous douterez facilement que l’effet produit est quelque peu différent du saut que vous pourriez effectuer du bord de votre piscine (c’est plus difficile dans la piscine municipale, où certains individus qu’on appelle maîtres-nageurs, et qu’on reconnaît au fait qu’ils ne sont jamais dans l’eau, vous interdisent généralement ce genre d’exercice).

On observera aussi que la baleine siffle ses congénères en venant à la surface. Mais comme elle a les narines pleines d’eau, ce sifflement se transforme en geyser : on dit que la baleine souffle.

Parmi les différents modèles de baleines disponibles, il en est un qui s’appelle la baleine franche. On se demande bien pourquoi. Il n’y a pas plus sournois que la baleine franche : à peine la voyez vous apparaître à la surface qu’elle replonge, éventuellement en vous éclaboussant de sa queue, pour réapparaître là où vous ne l’attendez pas…

Dans un prochain article, nous apprendrons à reconnaître la baleine du fou à pattes bleues, autre habitant des océans.

Note de la rédaction :

Les termes du contrat nous liant avec l’auteur nous obligent à publier ses textes sans censure, bien malgré nous. Notre devoir moral nous impose néanmoins de prévenir le lecteur d’un possible impact lié à l’absorption inconsidérée de boissons à base de cachaça sur le contenu de cet article, pouvant parfois nuire à sa valeur éducative.

2 réflexions sur « Les baleines »

  1. Copié-collé des commentaires précédents

    Yan Il y a 11 mois

    Oserais-je vous demander un enregistrement sonore du cri de la baleine ? Nous savons tous que la vache fait « beeeeeee », mais qu’en est-il de la baleine ??? Merci d’éclairer un citadin néophyte comme moi ! Bon, je retourne traire mes poules… Yan

    Kousk Eol Il y a 11 mois

    Le mieux pour espérer imiter le cri de la baleine:
    – remplir sa baignoire (eau tempérée à 23,7°, plus 500 g de gros sel « La Baleine », pour être proche des conditions réelles);
    – mettre la tête sous l »eau;
    – faire « Meuuuh! » avec conviction.
    La rédaction décline toute responsabilité au cas où les enfants regarderaient…

    Anne Honimous Il y a 11 mois

    Il commence à pleuvoir ici, pouvez-vous svp m’envoyer d’urgence deux ou trois baleines pour remplacer celles qui sont cassées dans les parapluies de m… qu’on vend à la sauvette dans les rues après l’orage

    Kousk Eol Il y a 11 mois

    Peut-on les envoyer en « port du »? C’est pas qu’on est radin à bord de Kousk Eol, mais l’envoi de baleines en pli recommandé, ça grèverait lourdement notre budget…

    Jean-Francois Il y a 11 mois

    Merci de pourvoir à notre éducation maritime et biologique, nous autres, misérables terriens rampants et ignorants. Nous attendons avec impatience la prochaine histoire de fous…à pattes bleues ou bourrés à la caipirinha.

    Et l’eau dit Il y a 11 mois

    Ca fait baleinement baver vos recits! IL5 pour toutes les photos, et grand sourire aussi a voir comme vous vous regalez!
    Choisir entre une caipi et une baleine, pas facile, je crois que je vais prendre le pack caipi + spectacle de baleine + eau turquoise + sables blancs …. puisque vous en avez a plus savoir qu’en faire vous allez bien partager!?
    En tt cas nous on se marre pdt que vs en avez marre de trainer vos amarres sur la grande mare (a moins que ca ne soit le contraire …)

    Kousk Eol Il y a 11 mois

    Hello, dis: quelle Elodie? Prière de clarifier pour éviter tout clash entre les frangins!

    Et l’eau dit Il y a 11 mois

    je fais partie du ‘tupperware group’ et il m’est arrive suite a un pari de poser pr une photo en tailleur a cote du ‘dominant male’ en costard-cravate… Alors qui suis je ?

    Kousk Eol Il y a 11 mois

    Je m’en doutais un peu… Une telle impertinence ne pouvait que venir de toi! Pour l’instant on a nous aussi l’impression d’être dans un tupperware: il tombe des trombes depuis 24h! Nous sommes coincés à Salvador pour des réparations: petit moral même pour la caïpi!
    Bon courage à vous tous!
    Bises.

    Il y a 19 heures

    Quel bonheur ! N’imposez aucune restriction sur le cachaça… le résultat est trop exquis à lire. Je cherchais des infos sur les baleines, Celles-ci sont probablement les plus objectives que j’ai lues ! Merci pour ce moment de bonheur !

    Kousk Eol Il y a 16 heures

    Merci pour le commentaire! La biologie marine est une science qui n’admet pas l’à peu près: nous nous devions donc d’appliquer toute la rigueur dont nous sommes capables pour écrire ce genre d’article…
    Le blog est en cours de transfert (pour éviter la pub un peu envahissante): allez jeter un coup d’oeil à

    kouskeol.fr

    Tous les articles n’ont pas encore été transféré, mais je transfère celui-ci immédiatement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *