Formentera – Malaga

Un peu plus de 300 milles de Fomentera jusqu’à Malaga où il faut qu’on arrive avant le 12 pour embarquer les amis de MarieJo et André.

Lundi 8 Juillet : départ mollasson vers 19h, avec le Code D. Le vent tombe rapidement, et nous ne ferons que 40 milles dans la nuit.

Mardi 9 Juillet : le vent passe au SE 8 à 9 nds puis 4 à 5 nds… Finalement vers 22h, plus de vent. Comme il faut avancer, ce sera à coup de risées Volvo…

Mercredi 10 Juillet : premier grain en milieu de nuit. Puis le vent retombe. Re-moteur. Mer d’huile durant la journée. Nous en profitons pour étalonner notre pilote automatique : nous n’avons eu ni le temps ni les conditions pour le faire avant le départ…

Vers 14h, nous passons près d’un groupe de globicéphales, puis d’une meute de dauphins chassant. Le frein de la ligne de pêche se fait entendre : malheureusement, la ligne casse et nous ne pourrons que rêver du monstre qui aurait dû garnir nos écuelles ce soir !

Jeudi 11 Juillet : ben le vent n’est toujours pas là, les copains… C’est Volvo qui fait tout le boulot : plus de 30 heures de moteur quasiment d’affilées… Vive la voile !

Nous arrivons finalement à Malaga en début de soirée… pour se faire dire qu’on peut rester si on veut, éventuellement, sur une place pourrie mais que de toute façon ça nous coûtera cher et que si on était nous, eh ben on irait plutôt à la marina de Benalmadena, environ 8 milles plus à l’ouest, que c’est vâchement mieux et super-vâchement moins cher… C’est donc reparti pour un peu plus d’une heure et sur le coup des 21h nous arrivons dans ladite marina : super accueil, tarifs décents, bonne place… On dirait que tous les touristes d’Espagne se sont donnés rendez-vous ici : marina à la Port Grimaud qui aurait été revisitée par Gaudi, en gros.

Vendredi 12 Juillet : journée consacrée aux courses, au nettoyage du bateau, au plein de gasoil… Nous récupérons les amis d’André et MarieJo vers 16h.

Dans la nuit, nous repartirons vers Gibraltar, puis Madère : suite au prochain numéro !

Une réflexion sur « Formentera – Malaga »

  1. Copié-collé des commentaires précédents

    alain Pugniere Il y a 1 an

    Salut les amis,

    Ravis de voir que ces deux premières semaines (de course) se sont bien déroulées.
    Et dommage pour le poiscaille !!
    Prenez du bon temps et du bon….vent.
    On pense bien à vous
    Alain & Josiane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *