Chili con Cornet

Début septembre 2014: nous voici à peu près au milieu de notre break.

Ça faisait une paye qu’il n’y avait pas eu de nouvel article sur ce blog… Ah nous quand on fait un break, on fait un break, y a pas plus professionnels que nous sur ce sujet.

Mais bon, il parait qu’il y en a qui sont à jour de leur abonnement, et que ça ne se fait pas de leur donner une occasion d’aller voir ailleurs et de risquer de s’abimer les yeux sur des publications encore plus futiles que celles auxquelles nous vous avions habitué jusqu’à présent…

Et donc, rentrée oblige, on se disait que ça pourrait être bien énervant, voire déprimant, de proposer un article sur nos activités entre l’arrivée à Puerto Montt et notre retour en France. Ça permettra toujours de faire patienter le temps qu’on raffine les détails de la prochaine phase du voyage de Kousk Eol.

Et donc, que ça vous plaise ou non, on va vous raconter notre visite du Chili. Sans revenir sur la séquence « Canaux de Patagonie et Grand Sud », qui continue à nous plonger dans des abimes de rêverie à sa moindre évocation…

D’où le titre de cet article Chili con Cornet, qui n’avait pas pour seul objectif d’incrémenter le compteur de blagues à deux balles maintenu par MarieJo…

Le Chili, c’est grand, surtout très long : 4300 km du Nord au Sud avec une largeur moyenne de 180 km (sans compter Rapa-Nui à presque 3700 km des côtes).

CarteChili
Le Chili, c’est long…

Donc hors de question de tout voir durant ces 3 semaines où MarieJo et Cathy (et Mathias) nous ont rejoint : on se limitera à une visite de Santiago et Valparaiso, puis des virées dans l’Atacama, dans la région des lacs et à Chiloe (par la terre cette fois). Sans oublier bien sûr une escapade à Rapa Nui…

Santiago

C’est la capitale : on ne pouvait pas la manquer… Difficile de dire si c’est une conséquence de la conduite des affaires par M. Pinochet (en un seul mot), mais nous n’en garderons pas un souvenir impérissable. Avec 6,5 millions d’habitants, c’est plus du tiers des Chiliens qui y vivent (Chili : 18 millions d’habitants).

Bon d’accord : on n’y est resté que deux jours : centre historique, palais de la Moneda, restaus et cafés sympas, et surtout, la maison de Pablo Neruda.

Valparaiso

Valparaiso nous a vraiment emballés. Plus grand port du pays, à 120 km au Nord-Ouest de Santiago, c’est presqu’un musée à ciel ouvert. Beaucoup d’anciennes constructions coloniales, quartiers très animés, murs et rues peints, quartiers en hauteur avec leurs funiculaires (15 sont classés au patrimoine mondial de l’humanité).

Et bien sûr, nous y avons visité la maison de Pablo Neruda (une autre…), le poète -prix Nobel, omniprésent depuis la fin de Pinochet qui n’était apparemment pas son meilleur copain…

Atacama

L’Atacama, c’est la région des hauts plateaux, au Nord du Chili, à deux pas de la frontière avec la Bolivie. La région des salars, loin de toute agglomération ou source importante de pollution au moins visuelle (à part celle provenant des mines de cuivre). Les ciels de nuit sont tellement clairs que la Voie Lactée crève le ciel et que les constellations sont plus difficiles à trouver que chez nous tant on voit d’étoiles supplémentaires…

On est bien sûr allé voir les geysers d’El Tatio, à plus de 4000m d’altitude….

Rapa Nui

C’est le nom local de l’Ile de Pâques.

Rapa Nui, c’est magique… Avec seulement environ 20km sur 11km, c’est l’île habitée la plus isolée du monde, à 1900km des îles Pitcairn à l’ouest et 3700km de la côte chilienne à l’est.

Bien sûr, les moais contribuent à cette magie, mais ils ne sont pas seuls… L’ambiance particulière, la nature volcanique de l’île, sa taille, son isolement, la gentillesse des locaux, tout ici contribue à ce côté magique.

Rapa Nui n’était pas vraiment sur le chemin de Kousk Eol, et n’offre pas de bon mouillage, d’où cette escapade en avion.

Chiloe

Ah Chiloe, ses églises, son curanto, son air vivifiant, ses pommes de terre, ses palafitos, …

Région des Lacs

Juste au Nord de Puerto Montt démarre la Région des Lacs: successions d’étendues d’eau dominées par d’impressionnants volcans…

L’influence des colons allemands qui ont mis en valeur la région se fait encore sentir, et pas seulement pour la bière (excellente!).

Et voici: on s’en est mis encore une fois plein les yeux…

Le Blog du Globe reprend du service!

KouskEol-avatarFinies les publicités intempestives autant qu’intrusives imposées par l’ancien hébergeur du blog…

Le Blog du Globe redémarre. Les articles précédemment publiés seront à nouveau disponibles, dès que leur transfert vers le nouveau site sera terminé: tâche ingrate autant que chronophage…

Bonne lecture, et n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires!

Ne vous réjouissez pas trop vite quand même: un nouvel article est en préparation: ben oui, quoi, qu’a-t-on fait depuis l’arrivée à Puerto Montt, et que va-t-on faire après….

Le trajet de Kousk Eol

Voici le trajet de Kousk Eol depuis son départ de Toulon le 30 Juin 2013…

Vous pouvez aussi visualiser le trajet de Kousk Eol de Toulon à Puerto Montt sur Google Earth (soit environ 12 000 milles, dont 1 400 dans les canaux), et refaire notre périple tranquillement assis dans votre fauteuil préféré tout en sirotant une bière (ou tout autre boisson illicite!).

Assurez vous d’avoir d’abord installé Google Earth!